news

La dessinatrice vaudoise, 18e artiste « en résidence » du programme culturel Dans le miroir de Magellan, livre les premières illustrations de son séjour à bord entre le Cap-Vert et les Açores, en mai 2019. On y retrouve son goût pour le noir et blanc et un trait épuré qui n’en fait que plus spontanément et magistralement jaillir l’émotion des choses vues: paysages, personnages, objets du bord ou même ces poissons que l'on sent presqu'encore frétillant sous nos yeux. Sublime!
Tandis qu’Anne Bory reprend contact avec la terre ferme, une 19e artiste lui a succédé à bord de Fleur de Passion pour la traversée des Açores à Vigo, en Espagne: Kati Rickenbach, établie à Zurich.

Le dessinateur suisse est de retour sur Fleur de Passion en cette semaine du 7 janvier 2019. Cette fois-ci, ça se passe au Cap plus d’une année après sa venue à bord en Indonésie, fin 2017. La raison en est également tout autre: chaque matin, il anime autour de la table du carré des ateliers de bande dessinée à l’attention de dessinateurs locaux, étudiants ou adultes, manière originale de découvrir l’expédition tout autant que de faire connaître la scène BD suisse dans un pays très en marge des grands centres de gravité européens, américains ou japonais en la matière.

Ce mardi 8 janvier, un premier groupe de 4 personnes a inauguré la séquence, invitées par Anton Kannemeyer, l’exception sud-africaine (avec aussi son comparse Conrad Botes) en termes de talent internationalement reconnu. Après sa venue à bord en novembre dans le cadre d’une des navigations le long de la côte orientale du pays, le dessinateur sud-africain a très volontiers ouvert son carnet d’adresse.

A l’issu des exercices de créativité proposés par Baladi, les participants sont allés visiter l’exposition « Our Spice Islands » et découvrir l’entier de la production des 17 illustratrices et illustrateurs qui se sont succédés à bord dans le cadre du volet culturel de l’expédition.

Plusieurs autres groupes se succéderont ainsi jusqu’au weekend, de tous âges et de différents horizons, bénéficiant ainsi d’une initiative de la fondation Pacifique avec le soutien de l’ambassade de Suisse en Afrique du Sud et Pro Helvetia à Johannesburg.

Rebaptisée « Our Spice Islands » pour l’occasion, l’exposition initialement déployée en 2017-2018 à la Bibliothèque de la Cité à Genève a ouvert le 3 janvier 2019 au Cap, dans le Luggage Hall du V&A Waterfront, à proximité immédiate du bateau amarré au Quay 6. C'est la première fois qu'elle est déployée en dehors de Genève, lors d'une escale de l'expédition.

Comme à Genève, on y retrouve les panneaux exposant l’esprit et les différentes facettes de l’expédition, les vidéos de l’historique de Fleur de Passion ou encore les documentaires jalonnant le tour du monde. Outre la présence du voilier ouvert en parallèle à des visites publiques comme à chaque escale, la nouveauté de l’exposition tient à la mise en scène du volet culturel de l’expédition, et en particulier le travail des 17 dessinatrices et dessinateurs qui se sont succédés à bord depuis le départ de Séville. Leurs dessins, croquis, aquarelles ou gravures sont regroupés sous forme de huit fac-similés d’une cinquantaine de pages chacun que les visiteurs sont invités à parcourir à leur rythme. Une courte biographie de l’auteur assortie d’une carte indiquant leur parcours « en résidence » dans le cadre de l’expédition permettent de faire connaitre la tradition suisse et bien souvent genevoise en matière de bande dessinée et d’illustration.

Autre particularité: les enfants sont invités à participer à un concours de dessin sur le thème des océans et de premiers jeunes visiteurs se sont prêtés au jeu avec enthousiasme et application. Ce ne sont autres que les dessinateurs suisse et sud-africain Alex Baladi et Anton Kannenmeyer qui feront partie du jury.

L’exposition est en accès libre tous les jours jusqu’au 24 janvier, sans interruption de 10h à 18h.

L’exposition a bénéficié du soutien de l’Office de la culture du Canton de Genève, de l’ambassade de Suisse en Afrique du Sud et du Consulat Général au Cap, ainsi que de Pro Helvetia. Qu’ils soient ici chaleureusement remerciés.